TALENTS DU VELO 2018 – CATEGORIE STYLE

l’allure à vélo, l’allure au bureau

Le concours Talents du vélo

Les Talents du vélo ont été remis le 14 juin 2018 à Paris, sur l’Espace mobilités actives au Salon Transports Publics – le salon européen de la mobilité. La veille, Cyclamelle a présenté sa collection à l’occasion d’un défilé au même espace.

Le Club des Villes et Territoires Cyclables et ses partenaires organisent ce concours tous les ans. Le prix TALENT DU VÉLO récompense des femmes et des hommes – ou des équipes – dont les actions exemplaires contribuent au développement de l’usage quotidien du vélo urbain, dans une perspective de mobilité durable.

Et Cyclamelle ?

C’est bien le propos de CYCLAMELLE. Donner aux femmes qui sont sur le devant de la scène la liberté de se déplacer à vélo tout en affirmant une image féminine, citadine, élégante. Une image chic du déplacement à bicyclette. Une valeur d’exemple qui encourage son usage aussi pour des trajets de tous les jours.

La marque CYCLAMELLE s’adresse plus particulièrement aux femmes qui bougent, qui se déplacent, à vélo mais pas seulement, qui voyagent. Toutes les tenues du prêt-à-porter et les accessoires sont conçues pour faciliter la vie au quotidien.

La « feuille de route » de CYCLAMELLE – voie cyclable, bien sûr :

  • concilier les exigences de style de la vie active et un confort exceptionnel
    • des modèles conçus pour une liberté de mouvement totale, même en jupe ou en robe droites,
    • les tissus techniques, destinés généralement au monde du sport,
    • des éléments de visibilité pour la sécurité ; discrets au bureau, ils dessinent la féminité de la ligne des vêtements
    • un produit phare, le sac ARTEMISIA de CYCLAMELLE. Il se porte sous le bras, à l’épaule ou en bandoulière et se fixe en un clic sur le porte-bagages du vélo.
  • s’inscrire dans une démarche responsable avec
    • des tissus labellisés OEKO-TEX produits en France ou en Italie
    • une fabrication en France pour y préserver les savoir-faire et l’emploi, et aussi réduire l’impact environnemental des transports.

Laisser un commentaire