Achtung vélo, pompe à vélo, bicyclette ! Attention à vélo.

panneau "cyclistes autorisés", à Strasbourg
panneau « cyclistes autorisés », à Strasbourg

La sécurité à vélo requiert une grande vigilance, cela s’apprend.

Une observation des autres usagers de la voie publique

bien voir
un exemple : pour ma part je garde un peu de myopie pour bien lire, mais à vélo, ou pour conduire, je porte des lunettes corrigées en sus des lentilles
– bien entendre
    ignorer la musique, le cours d’italien ou les conversations téléphoniques pour le temps du trajet
– dès que « c’est gros » – camion, bus…, laisser passer
   on ne sait pas ce que voit le chauffeur (angle mort), mieux vaut partir du principe qu’il ne nous a pas vu(e)

Une attention au terrain

– anticiper les nids de poule, les dos d’âne, les obstacles divers (canettes, pierres…)
– si on veut contourner un nid de poule ou une flaque d’eau, vérifier qu’on n’est pas suivi de trop près : l’automobiliste derrière nous n’a aucune idée de cet obstacle à notre trajectoire
sinon : bien tenir son guidon pour garder la ligne droite !
– se méfier des zones glissantes
sur les pavés notamment
quand la première pluie fait ressortir le gras laissé par les pots d’échappement

Prêter attention à soi-même

rester concentré

mon expérience
– j’étudie bien le trajet avant de partir
– si nécessaire j’installe le téléphone comme GPS sur le guidon, avec le CYCLYK, j’écoute les instructions mais j’évite de le regarder quand je roule
– j’essaie de partir à temps
– une fois en selle, je ne regarde pas l’heure pour ne pas prendre de risque du fait de ma ponctualité d’ancienne alsacienne
c’est comme en métro, une fois à vélo je ne suis pas maître des difficultés du trafic, voire du vent contraire qui me ralentit, j’arrive quand j’arrive
– j’ai d’ailleurs décidé de ne plus installer de compteur de vitesse, qui servait surtout pour lire l’heure

éviter les mauvais jours

– les jours où on est « à l’ouest », exténué,
– les dates « chargées » dans son histoire, passer à un mode de locomotion qui requiert moins de vigilance.

Laisser un commentaire